5 conseils pour se présenter efficacement pendant un entretien d’embauche

« Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? LA Question ! A priori simple, elle peut se révéler plus complexe que vous ne pensez. Cette première étape de l’entretien ne doit pas être sous-estimée. Les 2 ou 3 premières minutes sont essentielles pour faire bonne impression et susciter la curiosité et l’intérêt du recruteur.

Alors comment maîtriser l’art de se présenter rapidement ? Voici nos 5 conseils pour réussir l’exercice et… qui sait ? Décrocher le job de vos rêves !

1. Soyez naturel.le

« Ce que le public te reproche, cultive-le : c’est toi » Jean Cocteau. Sous son apparente provocation, cette citation nous donne une indication : l'important est de laisser paraître votre personnalité. N’apprenez pas par cœur un discours mais faites preuve de spontanéité, de transparence et d’honnêteté pour susciter l’intérêt de votre interlocuteur. Le risque à adopter une personnalité plus lisse et conforme est de minorer votre charisme naturel.

Cependant, (et si vous avez lu toutes nos fiches, vous savez désormais que c’est notre modjo), vous devez vous préparer ! Entraînez-vous à mémoriser quelques phrases concises, destinées à communiquer des éléments clés de votre candidature. Présentez vos expériences professionnelles et vos compétences en utilisant des exemples précis sur lesquelles vous avez réfléchi à l’avance. Préparer ces éléments constitue le meilleur moyen d’être à l’aise, de paraître confiant et naturel, et de répondre de manière structurée et concise… ou d’improviser car vous aurez, au préalable, stabilisé votre socle !

2. Justifiez vos réponses

Afin d’être convaincant, utilisez des exemples précis auxquels vous avez réfléchi à l’avance. Vous déclarez aimer décider / animer ? Pourquoi ? Quand avez-vous fait preuve de leadership ?

Veillez à justifier vos réponses par des exemples pertinents qui vont attester de vos compétences et feront en sorte que le recruteur se souvienne de vous. Vous avez été vendeur dans un kiosque à journaux un été ? Vous savez donc observer une clientèle, la segmenter et détecter des grandes attentes, vous disposez donc d’une bonne sensibilité marketing !

3. Structurez vos idées

L’idée n’est pas de raconter l’histoire de votre vie, mais d’organiser vos expériences, professionnelles ou non, et les faire entrer en résonnance avec celles décrites sur la fiche de poste.
Pour bien vous présenter en entretien, vous pouvez structurer votre présentation en trois parties.

1ère partie : Qui êtes-vous ? (Vos nom et prénom, votre âge, votre situation personnelle, un bref résumé de votre formation, vos expériences les plus récentes). Un tip : là vous pouvez dire : « si je devais me présenter en 3 qualificatifs, je dirais… » et vous prenez la main !

2ème partie : Quelles sont vos motivations ? (Vos expériences professionnelles les plus marquantes, vos objectifs professionnels). N’hésitez pas à amorcer cette partie par « Mes objectifs… »

3ème partie : Pourquoi ce poste et cette entreprise vous intéresse spécifiquement ? Pourquoi vous avez répondu à cette annonce/entreprise et pas à une autre, votre appétence pour le domaine, vos qualités particulièrement pertinents. Vous devez bien maîtriser les caractéristiques, l’image et la réputation de l’entreprise dans laquelle vous postulez, et souligner les éléments qui justifient votre intérêt, puis idem pour le poste proposé.

4. Trouvez le bon minutage

L’erreur la plus classique ? trop parler… bla-blater. Pour se présenter en entretien avec clarté, il faut rester direct et concis. Conservez l’attention du recruteur tout au long de votre discours, à nouveau préparez-vous en vous minutant ! Dites-vous que vous avez un « crédit » de 3 à 5 minutes, à répartir comme suit.

1ère partie : 25% (vous jetez les bases)
2ème partie : 35% (vous indiquez vos motivations)
3ème partie : 40% (vous expliquez pourquoi ce poste vous intéresse spécifiquement)

5. Ayez en tête les erreurs à éviter dans une présentation

Il est également important d’éviter les impairs. Voici quelques exemples des erreurs à ne pas commettre :
  • Erreur n° 1 : la « face fermée » : Être souriant n’est pas un aveu de faiblesse ! Au contraire, sourire déclenche souvent un réflexe de sourire chez un interlocuteur, et contribue à réchauffer l’atmosphère
  • Erreur n° 2 : le « just in time » Soyez ponctuels, voire en avance ; arriver avec 10 à 15 minutes d’avance permet de se poser, de se « laver les mains », de respirer calmement. Si vous prenez les transports, prévoyez toujours une marge de sécurité
  • Erreur n° 3 : le casual pas chic. Soignez votre tenue !
  • Erreur n° 4 : dire « je suis hyper stressé », « je suis stressé ». Cela montre que vous n’êtes pas préparé (et accessoirement que vous n’avez pas lu nos fiches…).
  • Erreur n° 5 : dire du mal, ou pire ... incriminer son ancien employeur
  • Erreur n° 6 : ne penser qu’à soi. Ecoutez, regardez, intéressez-vous.
  • Erreur n° 7 : se laisser distraire par son téléphone portable. Mettez-le en mode avion. Si vous devez prendre des notes, pensez à vous munir d’un carnet et d’un crayon (qui marche 😊)

Enfin, n’oubliez pas que le recruteur souhaite tout d’abord faire votre connaissance ; il ne veut pas rencontrer une version retouchée de vous ; alors essayez de montrer votre vraie personnalité et de faire preuve de transparence, d’honnêteté, d’amabilité et politesse. Bien sûr, préparez la structure de votre présentation en avance, mais ne l’apprenez par cœur. Faites-vous confiance, et profitez du moment !

Bonne préparation!